Accueil / A la une / Macron fera tout pour faciliter l’extradition de François Compaoré
Macron

Macron fera tout pour faciliter l’extradition de François Compaoré

Le président de la République française Emmanuel Macron a assuré mardi, qu’il «fera tout pour faciliter» l’extradition de François Compaoré, frère cadet du président Blaise Compaoré, que la justice burkinabè souhaite entendre dans le cadre de l’assassinat en 1998 du journaliste Norbert Zongo.

«Pour ce qui est du cas de  François Compaoré, il a été interpellé  le 29 octobre dernier  à son arrivée sur le territoire français. Son interpellation est le résultat d’une coopération exemplaire entre nos justices qui sont toutes deux indépendantes.

Il a été placé sous contrôle judiciaire. Il lui est interdit de quitter le territoire (français). Il doit se présenter régulièrement à la police française. Les autorités (burkinabè) ont fait parvenir rapidement une demande d’extradition. Il appartient donc à la justice française de prendre cette décision. Pour ma part, je ferai tout pour faciliter cette décision», a déclaré Emmanuel Macron mardi à Ouagadougou, devant des journalistes.

En rappel, le frère cadet de l’ex-président Blaise Compaoré est recherché par la justice burkinabè dans le cadre du dossier Norbert Zongo, célèbre journaliste d’investigation tué le 13 décembre 1998, en compagnie de trois autres personnes.

  1. Zongo enquêtait sur la mort suspecte de David Ouédraogo, alors chauffeur de François Compaoré.

L’affaire avait abouti à un non-lieu en 2006 avant que la justice burkinabè ne relance le  dossier en 2015, après la chute du président Compaoré.

Agence d’Information du Burkina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *