Accueil / A la une / Attaque terroriste Bourzanga : la gouverneure Nandy Somé en visite de réconfort
bourzanga

Attaque terroriste Bourzanga : la gouverneure Nandy Somé en visite de réconfort

La gouverneure du Centre-nord Nandy Somé /Diallo a réconforté mardi matin, la population et les pandores de Bourzanga, éprouvés la veille par une attaque terroriste contre le poste de gendarmerie.

La gouverneure qui avait à ses côtés le Haut commissaire du Bam Ambroise Ouédraogo et les premiers responsables de la police et de gendarmerie nationale de la région, a apporté sa solidarité aux populations et aux FDS de Bourzanga.

La délégation a salué le professionnalisme des FDS qui a permis d’éviter le pire dans la nuit de lundi à mardi.

« Un gendarme qui était en poste a senti un mouvement suspect dans les parages de la brigade autour de 22 h00.

Il a fait un tour pour vérifier. Avec la claire de lune, il a apercu que les assaillants étaient sous un arbre non loin de la brigade et apprêtaient leurs armes pour attaquer.

Sa silhouette ayant été aperçu par ces derniers, ils ont ouvert le feu sur lui. Il a eu la vie sauve grâce au bâtiment de l’école médersa(franco-arabe) qui lui a servi de bouclier.

Ensuite deux des assaillants se sont mis à le poursuivre . Pendant ce temps, les autres se sont rendus à la brigade, forcer les portes et faire sortir des documents les ordinateurs et le téléviseur et mettre le feu.

Dans sa cachette, le gendarme a pu entrer en contact avec ses collègues qui ont réagi promptement.

Cette action a permis de contraindre les assaillants à fuir en emportant avec eux deux motocyclettes » a expliqué le chef de brigade.

Sur place, la délégation a pu constater que les assaillants avaient tout preparer pour incendier des engins. Mais ils ont été contraints de fuir les lieux suite à la riposte des pandores.

Au final, le bilan fait état de deux engins emportés et des documents incendiés.

La gouverneure a invité la population à une franche collaboration avec les FDS.

bourzanga2

munitions bourzanga

 

Agence d’information du Burkina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *