Accueil / A la une / Mairie de Diapaga Les agents observent un sit-in de 72 heures
SOUM CARTE

Mairie de Diapaga Les agents observent un sit-in de 72 heures

Les agents de la mairie de Diapaga ont entamé un sit-in de 72 heures le lundi 16 septembre 2017. Ils protestent contre la non-application de la loi relative à la Fonction publique territoriale.

Suite au refus du maire de Diapaga, Augustin Tankoano, d’appliquer en intégralité la loi 03 relative à la Fonction publique des Collectivités territoriales, qui allait sans nul doute avoir des incidences financières sur leurs salaires et leurs indemnités, les agents de la mairie entendent utiliser tous les moyens légaux pour se faire entendre. Après de vaines tentatives pour trouver un consensus avec le maire, les agents ont finalement entamé un sit-in de 72 heures, le 16 octobre 2017. Déjà les usagers broient du noir. Les services de l’état civil et du domaine, la régie, le secrétariat particulier et la police municipale fonctionnent difficilement, en dépit du service minimum observé. Interrogé sur ce mouvement d’humeur, le secrétaire général du SYNATRA-CTB, Corenthin Guiré, avoue que ce sit-in n’est qu’une première étape. Si le maire n’abdique pas, les agents envisagent des actions plus fortes les jours à venir. Les manifestants disent ne pas comprendre pourquoi le maire hésite à appliquer un décret pris par le président du Faso. Aux dernières nouvelles, une équipe du ministère en charge de la Décentralisation serait attendue à Diapaga pour rencontrer le maire et le syndicat, le mercredi 18 octobre 2017.

 

 

  1. Boureima LIDO

                                                                                                                      AIB/Tapoa 

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *