Accueil / A la une / Politique sécuritaire du Burkina : Un Forum national prévu du 24 au 26 octobre prochain
FDS

Politique sécuritaire du Burkina : Un Forum national prévu du 24 au 26 octobre prochain

Le gouvernement burkinabè va organiser du 24 au 26 octobre 2017  à Ouagadougou, un Forum national sur la sécurité, alors que le Nord du pays fait face à des attaques terroristes répétées.

«Depuis des années, notre pays est confronté à de nombreux défis sécuritaires liés au contexte sous régional marqué par la montée du terrorisme, de l’extrémisme violent, de l’incivisme, de l’intolérance, de la récurrence des attaques à mains armées et de la criminalité urbaine qui génèrent un sentiment général d’inquiétude », affirmé le ministre de la Sécurité Simon Compaoré.

  1. Compaoré s’exprimait mardi à l’occasion d’une conférence de presse, annonciatrice du Forum national de sécurité qui se tient du 24 au 26 octobre 2017 à Ouagadougou.

Pour le ministre d’Etat, l’objectif du forum est de faire un diagnostic complet de la situation sécuritaire en vue de déterminer des axes stratégiques pour l’élaboration d’une nouvelle politique nationale de sécurité.

«Malgré les efforts du gouvernement, les défis sécuritaires à relever restent  énormes. Soucieux d’assurer  la sécurité des citoyens,  l’Etat burkinabè a opté d’entamer une réforme profonde qui permettra de garantir la paix et la sécurité nécessaires au développement économique et social du Burkina Faso», a-t-il soutenu.

Pour lui, le  Forum  national placé sous le thème « Garantir la paix et la sécurité pour un développement durable au Burkina Faso : la nécessité d’une réforme du secteur de la sécurité», va constituer un cadre de réflexion et d’échanges entre  les Forces de défense et de sécurité(FDS), les organisations de la société civile(OSC) et des experts  internationaux.

Le ministre  a précisé que cette  rencontre  va regrouper plus de cinq cents(500) participants  et coûtera à l’Etat,  155 millions de FCFA avec divers thème tels que les défis, les menaces et besoins, l’état des lieux et de la mise en œuvre des politiques de sécurité et des perspectives et des recommandations.

Il  a aussi signalé qu’un pré-forum se tient également du 9 au 12 octobre 2017 et réunira 200 participants de chacune des 13 régions du Burkina dont le but est de recueillir les préoccupations de la population afin de les reverser dans le rapport final.

  1. Compaoré a indiqué que les thèmes du pré-forum,  sont entre autres, l’offre de sécurité au Burkina, la bonne gouvernance et le contrôle démocratique des FDS.

Il a  en outré signalé  qu’un comité interministériel sera mis en place après le forum avec l’appui des partenaires techniques et financiers(PTF) pour rédiger la nouvelle politique de sécurité au Burkina Faso.

Face aux attaques permanentes perpétrées dans le Nord, le ministre  d’Etat a souligné que les populations du Sahel peuvent toujours compter sur l’Etat en matière de sécurité et que des solutions idoines vont être trouvées.

Agence d’Information du Burkina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *