Accueil / A la une / Burkina : Plus de 200 000 personnes bénéficieront bientôt d’énergie
carte_burkina

Burkina : Plus de 200 000 personnes bénéficieront bientôt d’énergie

Le Projet d’électrification des zones péri-urbaines de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso (PEPU) dont les travaux ont été lancés hier jeudi, permettra à terme, d’effectuer 18 000 branchements et d’offrir de l’énergie à plus de 200 000 personnes.

Le Projet d’électrification des zones péri-urbaines de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso (PEPU) vise à électrifier d’ici 2020, plusieurs quartiers périphériques lotis mais non électrifiés des douze arrondissements de Ouagadougou, dans la  commune rurale de Saaba et au secteur n°30 de Bobo-Dioulasso.

Son lancement est intervenu le jeudi 28 septembre 2017 à  Bonheur Ville, quartier périphérique au sud-ouest de Ouagadougou, en présence du ministre de l’Energie Alfa Omar Dissa et du président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Dr Akinwumi Adesina.

Selon le coordonnateur du PEPU, Larba Kéré, il s’agira de construire des lignes électriques, d’installer des postes de transformation pour alimenter l’ensemble de ces quartiers et soulager la population.

Concrètement, 18 000 branchements seront raccordés au réseau de la Société nationale burkinabé d’électricité (SONABEL), au profit de plus de 200 000 personnes.

Dr Akinwumi Adesina a invité le gouvernement burkinabè à accélérer la mise en œuvre du projet  car,  «si vous regardez au Burkina, vous avez un taux d’accès à l’électricité au niveau national qui est de 19%. Il y a aussi une inégalité au niveau de l’accès en milieu urbain (60%) et en milieu rural (3,1%)».

Il a aussi exhorté l’exécutif à diversifier les sources en intégrant les énergies renouvelables tel que le soleil qui est un don de Dieu.

En rappel, la mise en œuvre du PEPU nécessitera 31 milliards 422 millions de F CFA  dont  22 milliards 660 millions FCFA seront déboursés par la Banque africaine de développement (BAD), 4 milliards 22 millions de FCFA par l’Etat burkinabè et 4 milliards 740 millions de FCFA par la SONABEL.

Agence d’Information du Burkina

ata

Sources : sidwaya.bf et lefaso.net

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *