Accueil / A la une / Terrorisme : Des enseignants craignent pour leur sécurité
Image illustrative
Image illustrative

Terrorisme : Des enseignants craignent pour leur sécurité

«Face à la recrudescence des attaques terroristes dans le Nord» du Burkina Faso, la Coordination nationale des syndicats de l’éducation a interpellé jeudi, le gouvernement burkinabè à assurer la sécurité des acteurs du monde éducatif «partout où ils se trouvent».

«Les syndicats de l’éducation font le constat de la recrudescence des attaques terroristes dans le Nord du Burkina Faso depuis quelques semaines», a déclaré jeudi lors d’un point de presse Windyam Zongo.

«A l’occasion de la Journée mondiale de l’Enseignant (célébré chaque 5 octobre), la Coordination des syndicats de l’éducation interpelle les autorités politiques en charge des questions éducatives à prendre leur responsabilité pour assurer la sécurité de tous les acteurs du monde éducatif partout où ils se trouvent», a ajouté le porte-parole de la Coordination.

La situation sécuritaire dans le Nord du Burkina Faso, plus précisément dans le Soum, s’est fortement dégradée depuis quelques jours avec des attaques quasi-quotidiennes contre les civils et les Forces de défense et de sécurité (FDS).

On rappelle qu’en janvier 2017, des individus armés avaient sommé plusieurs enseignants de la province du Soum, de dispenser les cours en Arabe, en lieu et place du Français.

A l’occasion de la Journée mondiale de l’enseignant, une marche meeting suivie de la remise d’une plateforme minimale revendicative sera organisée le 5 octobre 2017 à la Bourse du travail de Ouagadougou.

Le 13 octobre auront lieu des Assemblées générales sur l’ensemble du territoire burkinabè, a précisé Windyam Zongo.

Agence d’Information du Burkina

lz/ata

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *