Accueil / A la une / «Salifou Diallo était peut-être jaloux de moi» (François Compaoré )
François Compaoré

«Salifou Diallo était peut-être jaloux de moi» (François Compaoré )

François Compaoré a déploré  «la jalousie» que le défunt président du Parlement Salifou Diallo aurait «peut-être» éprouvée envers lui,  parce qu’il était le frère de l’ancien président Blaise Compaoré.

«Salif Diallo est quelqu’un que j’ai estimé. Je le connaissais depuis 1985 et nous avons travaillé ensemble. Nous voulions ouvrir notre pays au reste du monde. C’était un homme courageux, un fonceur qui avait une lecture politique très fine, mais nous n’arrivions pas toujours à nous accorder. Peut-être y avait-t-il aussi un problème d’ambition ou de jalousie de sa part, car j’étais le frère du président (Blaise Compaoré)», a déclaré François Compaoré dans une interview publiée dans le Jeune Afrique du 24 au 30 septembre 2017.

François Compaoré et Salifou Diallo (décédé en août 2017), fidèles collaborateurs de l’ex président Blaise Compaoré, avaient des divergences sur la marche du parti présidentiel. En 2012, des proches de François Compaoré avaient pris les rênes du parti, reléguant les anciens aux rangs de conseillers.

Ces derniers ont fini par démissionner en janvier 2014 avant de revenir au pouvoir en novembre 2015, soit une année après l’insurrection populaire qui a balayé  le régime du président Blaise Compaoré.

François Compaoré  a également confié à Jeune Afrique, avoir rencontré et «chaleureusement salué» Salifou Diallo à Paris, quelques trois mois avant son décès.

Agence d’Information du Burkina

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *