Accueil / A la une / Des OSC sonnent la mobilisation le 1er octobre contre ‘’les déstabilisateurs’’ du Burkina Faso
carte_burkina

Des OSC sonnent la mobilisation le 1er octobre contre ‘’les déstabilisateurs’’ du Burkina Faso

Le ‘’Rassemblement des OSC contre  la déstabilisation du Burkina Faso’’ a appelé mercredi, à une mobilisation le 1er octobre prochain à Ouagadougou, contre des supposés déstabilisateurs du Burkina Faso.

«Le Rassemblement des Organisations de la société civile (OSC) contre  la déstabilisation du Burkina Faso lance un appel solennel», au peuple burkinabè, «à la mobilisation générale, le dimanche 1eroctobre 2017 à la Maison du peuple de Ouagadougou pour dire non aux tentatives de déstabilisations du Burkina Faso», a déclaré Passamdé Sawadogo Océan.

Le porte-parole du Rassemblement qui s’exprimait lors d’une conférence de presse, a particulièrement pointé du doigt, le régime déchu de Blaise Compaoré, les terroristes, et certaines OSC et hommes politiques.

Selon M. Sawadogo, «nous assistons à des tentatives de restaurations» du régime de M. Compaoré, balayé par la rue en octobre 2014.

L’artiste reggaeman s’en est aussi pris, sans le nommer, à l’homme politique Thibault Nana qui œuvre pour un retour de Blaise Compaoré, depuis sa terre d’exil de Yamoussoukro (Côte d’Ivoire).

Il a également condamné l’attitude de certaines OSC, demandant la libération de Gilbert Diendiéré et de Djibril Bassolé, des généraux proches de M. Compaoré, incarcérés depuis 2015 pour leurs présumées implications dans le putsch déjoué de septembre 2015.

Passamdé Sawadogo Océan a jugé «cynique et tendancieuse», la proposition de Pascal Zaïda (société civile), appelant à collaborer avec les terroristes pour échapper aux attaques. En rappel, les terroristes ont tué une centaine de personnes au Burkina Faso depuis avril 2015.

  1. Sawadogo a invité «le gouvernement à mettre tout en œuvre pour démasquer les déstabilisateurs et leurs complices et leur appliquer la rigueur de la loi».

Agence d’Information du Burkina

lz-ata/ik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *