Accueil / A la une / Des députés UPC accusent la Directionde leur parti de complot et de machination
upc

Des députés UPC accusent la Directionde leur parti de complot et de machination

Dans sa parution N°139 du 10 septembre 2017, le journal cité (Courrier confidentiel) a traité d’un article intitulé «Double jeu politique, les masques  des taupes de Salif vont-ils enfin tomber ? »

Cet article cite  nommément sept (7) députés  qui se seraient engagés dans un complot avec Feu Salifou Diallo, Président de l’Assemblée nationale  pour la création d’un «d’un grand parti de Gauche » ou de constituer une large coalition de « gauche autour du MPP d’ici 2020 ».

Monsieur le Président, ces allégations sont, nous le pensons sont suffisamment graves pour susciter une prompte réaction des instances dirigeante de notre Parti.

Plus d’une semaine après, nous n’avons enregistré aucun contact individuel ou collectif des députés incriminés, ni un démenti de l’UPC. Cette attitude de la direction du Parti est de nature à conforter de sentiment de machination orchestrée contre nous.

Par la présente, nous tenons à porter à votre connaissance, que nous déplorons le traitement de cette situation et nous nous résignerons jamais à être confiné dans ce rôle monté de toute pièce.

Vous affirmant  notre détermination pour un traitement conséquent et transparent de cette calomnie, nous vous prions de recevoir Monsieur le président, l’expression de notre distinguée considération.

declaration upc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *